consacré a jean patrick capdevielle

ATTENTION >>> NOUVEL ALBUM "BIENVENUE AU PARADIS">>> EN PREVENTE ! PLUS D'INFOS ICI >>> http://www.jpcapdevielle.com/

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 232 le 9/1/2010, 10:07

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 75054 messages dans 2599 sujets

Nous avons 590 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sandrine.sedano

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» PEINTURE DE JPC
24/9/2017, 22:28 par Bbel

» Cassandre
1/9/2017, 21:12 par Bbel

» Barcelon
27/8/2017, 21:15 par Anne-Marie

» La version finale du CD live !
3/8/2017, 06:54 par Claude

» MERS / LACS / RIVIERES
30/4/2017, 22:22 par Bbel

» A PROPOS DU CLIP "L'ENFANT DE LA LUNE"
17/4/2017, 21:56 par bearclaw

» IL EST LA !!!
17/4/2017, 08:53 par bearclaw

» Après l'heure...
26/3/2017, 03:22 par Bbel

» Création page ATYLANTOS par JPC !
24/3/2017, 22:07 par Bbel


    Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Partagez
    avatar
    jean lou
    Admin

    Messages : 6248
    Date d'inscription : 25/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Evian

    Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  jean lou le 25/1/2016, 06:37

    Pour vous faire patienter, voici le texte qui sera envoyé aux media pour présenter l'album (quand on l'aura reçu - et je l'ai attendu toute la journée; merci Confliktarts...) C'est Yves Bigot qui l'a écrit (merci Yves Bigot)

    Jean-Patrick Capdevielle est de retour. On aurait aimé qu’il ne disparaisse jamais.
    Oui, mais voilà, il est comme ça. Un jour à Paris, un autre à Ibiza, à Londres, à New York ou en Californie, chanteur, auteur, compositeur, producteur, réalisateur (pour lui ou pour d’autres, musique ou cinéma) ; toujours à la recherche de quelque chose de nouveau, dans un paysage qui a parfois du mal à le suivre, ou à le comprendre, et une mémoire collective atrophiée par la recherche du cliché, qui tend à le réduire à un hymne (rebelle) unique, « Quand t’es dans le désert », alors même qu’il en a aligné près d’un dizaine, tout au long des années 80, de « Oh Chiquita » à « C’est dur d’être un héros » en passant par « Senorita ».

    Ses fans le savent bien, qui l’ont suivi tout au long de cette carrière protéiforme, de Vue sur cour à « Blackbone », de « Politiquement correct » à Hérétique # 13, et qui le portent aujourd’hui, en finançant Bienvenue au paradis, via le site de financement participatif KissKissBankBank - la collecte dépassant largement ses besoins initiaux et soutenant désormais un projet moderne et original de communauté réunie autour de lui. Communauté qu’il a impliquée tout au long du processus de production de ce nouvel album (chroniqué quasi quotidiennement sur son Facebook) ; lui faisant partager toutes les étapes : à Londres (les rythmiques à Britannia Row, l’ancien studio de Pink Floyd), à Paris (guitares, claviers et voix), l’invitant même à Lille pour un concert participatif inédit, où certains fidèles (dont le juge Trévidic !) ont pu l’accompagner à la guitare le temps d’un classique de son répertoire.

    Modernité et originalité du financement ; de la communication ; de la relation avec sa fan base - invitée à faire les chœurs sur « Favourite, Stupid Hippie Song » -, mais surtout, originalité de la musique - sans quoi tout le reste ne serait qu’habillage superficiel, et au final, superfétatoire. Bienvenue au paradis, avec ses visuels apocalyptiques (comme souvent l’univers de Jean-Patrick depuis « Tout au bout de la ville ») ne communique que ça, cette atmosphère de fin du monde tel qu’on l’a connu ; d’immanence ; de civilisation en déséquilibre sur le fil du rasoir ; cet éternel « Desolation Row » au son d’une musique d’au-delà du rock, un univers sonore épique et pop, où l’on entendra des échos de U2, Coldplay, Foo Fighters, Queens of the Stone Age, Imagine Dragons, R.E.M., mais aussi, chevillés au corps et au chant de Capdevielle, le phrasé et les thèmes de ses modèles initiaux, Dylan et Jagger ; de la pop anglaise - des Beatles (« Jours de pluie ») aux Kinks (« Mister Grey, Mister Blue ») -, où se mêlent des accents de ballades parisiennes à la Style Council (« Numa, tu vas t’abîmer les yeux ») et des relents de boogie mâtinés de sitar, comme aux plus beaux jours du grand mix psyché des Sixties (« Jenny Dean »).

    Ami du Eric Clapton dandy ; Disraeli Gears coiffé afro à la Dylan et Dieu vivant du Swinging London « Sunshine of Your Love », guitar hero initial auquel il présente le jeune modèle Charlotte Martin, qui devient aussitôt la compagne du guitariste (puis sera celle de George Harrison et de Jimmy Page ; dont elle aura une fille, Scarlet, aujourd’hui photographe de Capdevielle) : Capdevielle : trois années de médecine puis de droit à Assas, sera tellement impressionné par la fréquentation de cette Cream, qu’après avoir souvent accordé la guitare qui enflamme le blues et pleure doucement - jusque sur le Double Blanc des Beatles -, il en restera inhibé au point d’attendre dix ans avant d’oser en jouer à son tour (un poil moins bien). Eric C. et lui se sont rencontrés dans un café de la rue François 1er le 18 décembre 1966 après le premier concert de Cream à la Locomotive. Clapton a aussitôt voulu qu’ils échangent leurs vestes : celle en velours du Français, contre la militaire du Brit ; Capdevielle l’a toujours, cette veste (trop petite pour lui, depuis le premier jour).
    Avant de devenir journaliste au Actuel des tous débuts, puis photographe, pubard, attaché de presse de Gong ; Jean-Patrick, de bonne famille bourgeoise bordelaise, cumule les stages et les piges chez Filipacchi - pour Salut les Copains, Mademoiselle Âge Tendre (où il s’entend moquer pour cette relation avec un Clapton encore méconnu dans l’hexagone: « Mais qu’allez-vous perdre votre temps avec cet Anglais qui ne fera jamais rien ? »), Lui, Paris-Match ; mais aussi pour la presse communiste ( !)

    C’est bien plus tard, à Ibiza où ce rare authentique hippie français s’est installé pour peindre, qu’il se mettra, presque par hasard, par désoeuvrement, à écrire des chansons mystiques formidablement inspirées par Dylan et par Springsteen – ce qui lui sera terriblement reproché par la rock critic française dont il reste à ce jour la plus spectaculaire victime expiatoire. Son crime ? Avoir si bien intégré l’inspiration poétique et le symbolisme incendiaire et romantique de ses deux inégalables modèles ; avoir été le seul à réellement être capable d’écrire – par moments – comme eux, avec la même force incandescente, qu’il ne pouvait qu’être réduit à l’état de plagiaire (scandale lèse-majesté d’autant plus vil et cuisant que tant d’entre eux rêvaient certainement d’être celui qui y parviendrait un jour - et chroniquerait aussi bien qu’il l’a fait Les enfants des ténèbres et les anges de la rue). De fait, il sera crucifié, pestiféré, exclus, pour avoir commis, dans ses années de gloire 1979-83, le péché mortel de l’auto-sanctification. « Je voulais être Rimbaud, Jimi, Zimmy, pour toi », confessera-t-il plus tard dans « Vue sur cour ».

    Va alors débuter une vie moins flamboyante, faite d’albums inégaux, tout autant sous influences, mais moins essentielles, donc moins critiquables, et de bien moindre succès, ne nécessitant donc plus l’éradication, quelques chansons diffusées en radio (« Radio Pékin », « Vue sur cour », « Black Bone », « Politiquement correct »). Il composera alors des tubes Top 50 pour Linda Williams, inventera de toute pièce Emma Shapplin pour laquelle il conçoit un répertoire lyrique en italien du Quattrocento Carmine Meo, dont ils vendent des millions d’albums, du Canada en Russie, de Grèce au Brésil ; monte son propre label (Pendragon), produit des films (Saalam Bombay, notamment, caméra d’or à Cannes), présente avec succès Totem sur FR3 (Ardisson avant l’heure ; mais claque la porte après trois émissions, parce qu’il préfère Le Grand échiquier au Top 50) ; réalise des clips, cherche à inventer la première webradio mais manque de financement, écrit les paroles d’un album de David Hallyday.

    « Ça m’intéresse plus de faire cette musique que d’être aimé et compris. Je n’arrive à faire à peu près bien que ce qui m’intéresse vraiment quand j’entre dans cette espèce de transe. Je suis un junkie de la création. J’ai beau avoir pratiqué quotidiennement le boudhisme pendant huit ans, je n’ai pas une once de sérénité en moi. J’aime bien voir la déconfiture des donneurs de leçon. Les gens et les idées de ma génération ne m’intéressent pas particulièrement. Je me reconnais assez peu en eux et en elles ; j’ai assez peu d’amis. Le rock c’est ce qu’est l’école de Poudlard pour Harry Potter, c’est mon monde virtuel, c’est ce qui me fournit la mythologie dans laquelle je vis tout les jours, comme en rêve. Ça décrit l’uniforme que je porte, les grandes lignes directrices de ma pensée, ma façon de marcher ;après ça… le déluge. On a une tradition littéraire en France, du mot, de la phrase, du sens, et la richesse du rock en français, c’est de confronter cette chose-là de façon honnête avec une musique qui n’est pas prête naturellement à accueillir ce genre de discours. Cette différence qu’apporte le français sur le rock aurait pu être une richesse. Ca s’est produit dans d’autre domaines : les sons légendaires des grands groupes comme les Who, par exemple, se sont forgés sur scène à l’expérience, en fonction des conditions réelles de confrontation, avec leur public. Jamais en studio ou dans des conditions normales, un batteur dément, destructuré comme Keith Moon n’aurait existé. C’est ce qui fait toute la différence : cet échange, ce frottement avec la réalité. Le révélateur, c’est quand tu chantes ta chanson devant des gens. Ca te dit tout sur la chanson, sur toi, c’est une révolution. Ça peut paraître immodeste, mais si le rock était timide, il ne pourrait jamais changer le monde en auscultant l’âme de ceux qui le pratiquent et de tous ceux que l’on peut - peut-être - appeler ses disciples. »
    C’est de ça dont nous parlent depuis un demi-siècle les chansons bibliques de Dylan, de Springsteen, transposées dans la langue de Molière par Jean-Patrick Capdevielle, belle gueule de bourlingueur movie star good looking, dont le répertoire, oublié par ignorance et manque de curiosité, appelle une urgente réhabilitation et une permanente Bienvenue au Paradis.


    _________________
    Même si je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, je me battrai pour que vous puissiez le dire.
    Voltaire
    avatar
    gilo

    Messages : 12838
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 61
    Localisation : Montréal

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  gilo le 25/1/2016, 07:05

    Merci Jean-Lou
    avatar
    giordanino
    moder'anges

    Messages : 7886
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 76
    Localisation : NICE

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  giordanino le 25/1/2016, 08:37

    avatar
    Bbel

    Messages : 11730
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Grenoble

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  Bbel le 25/1/2016, 11:14

    Merci Jean Lou !


    _________________
    Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière (Abbé Pierre)
    avatar
    CHAMPION
    moder'anges

    Messages : 12556
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 60
    Localisation : IDF

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  CHAMPION le 25/1/2016, 20:24


    Très beau texte M BIGOT
    avatar
    chiquita

    Messages : 2628
    Date d'inscription : 24/02/2010
    Age : 56
    Localisation : La Verrière (78)

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  chiquita le 26/1/2016, 08:06



    _________________
    « Tout ce que les hommes ont fait de beau et de bien, ils l'ont construit avec leurs rêves... » Bernard Moitessier
    avatar
    bearclaw

    Messages : 3897
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 44
    Localisation : M alfort 94

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  bearclaw le 26/1/2016, 09:20

    sympa et efficace


    _________________
    Nous servons le mal
    et nous le servons bien
    flanders compagny
    avatar
    jean lou
    Admin

    Messages : 6248
    Date d'inscription : 25/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Evian

    Mise en page du texte d'Yves Bigot

    Message  jean lou le 31/1/2016, 11:55









    _________________
    Même si je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, je me battrai pour que vous puissiez le dire.
    Voltaire
    avatar
    jean lou
    Admin

    Messages : 6248
    Date d'inscription : 25/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Evian

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  jean lou le 31/1/2016, 11:56

    Nous avons bien bosser avec JP ce week-end cheers


    _________________
    Même si je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, je me battrai pour que vous puissiez le dire.
    Voltaire
    avatar
    giordanino
    moder'anges

    Messages : 7886
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 76
    Localisation : NICE

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  giordanino le 31/1/2016, 12:26

    et le résultat est excellent

    :brav:Jean Lou
    avatar
    gilo

    Messages : 12838
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 61
    Localisation : Montréal

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  gilo le 31/1/2016, 13:09

    avatar
    Bbel

    Messages : 11730
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Grenoble

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  Bbel le 31/1/2016, 21:23

    Brillantissime Jean Lou ! cheers


    _________________
    Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière (Abbé Pierre)
    avatar
    chiquita

    Messages : 2628
    Date d'inscription : 24/02/2010
    Age : 56
    Localisation : La Verrière (78)

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  chiquita le 1/2/2016, 05:43

    Le moral est remonté Jean-Lou à ce que je vois!


    _________________
    « Tout ce que les hommes ont fait de beau et de bien, ils l'ont construit avec leurs rêves... » Bernard Moitessier
    avatar
    jean lou
    Admin

    Messages : 6248
    Date d'inscription : 25/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Evian

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  jean lou le 1/2/2016, 06:24

    chiquita a écrit:Le moral est remonté Jean-Lou à ce que je vois!

    Ben le moral ça a toujours été... mais avoir le sentiment d'être considéré comme un meuble, c'est vexant


    _________________
    Même si je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, je me battrai pour que vous puissiez le dire.
    Voltaire
    avatar
    Bbel

    Messages : 11730
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Grenoble

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  Bbel le 1/2/2016, 07:23

    jean lou a écrit:
    chiquita a écrit:Le moral est remonté Jean-Lou à ce que je vois!

    Ben le moral ça a toujours été... mais avoir le sentiment d'être considéré comme un meuble, c'est vexant

    Si tu étais un meuble, Jean Lou, avec ta valeur tu serais ça :


    _________________
    Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière (Abbé Pierre)
    avatar
    gilo

    Messages : 12838
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 61
    Localisation : Montréal

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  gilo le 1/2/2016, 08:31

    avatar
    jean lou
    Admin

    Messages : 6248
    Date d'inscription : 25/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Evian

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  jean lou le 1/2/2016, 12:18

    merci Bbel c'est une façon comme une autre de faire table rase du passé... oui


    _________________
    Même si je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, je me battrai pour que vous puissiez le dire.
    Voltaire
    avatar
    bearclaw

    Messages : 3897
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 44
    Localisation : M alfort 94

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  bearclaw le 1/2/2016, 22:25

    tout en dorure


    _________________
    Nous servons le mal
    et nous le servons bien
    flanders compagny
    avatar
    jean lou
    Admin

    Messages : 6248
    Date d'inscription : 25/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Evian

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  jean lou le 1/2/2016, 23:16

    bearclaw a écrit:tout en dorure

    disons entre dorures et or dur


    _________________
    Même si je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, je me battrai pour que vous puissiez le dire.
    Voltaire
    avatar
    Bbel

    Messages : 11730
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Grenoble

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  Bbel le 2/2/2016, 00:52

    jean lou a écrit:
    bearclaw a écrit:tout en dorure

    disons entre dorures et or dur



    _________________
    Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière (Abbé Pierre)
    avatar
    gilo

    Messages : 12838
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 61
    Localisation : Montréal

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  gilo le 2/2/2016, 02:08

    avatar
    Bbel

    Messages : 11730
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Grenoble

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  Bbel le 2/2/2016, 07:46

    jean lou a écrit:  merci Bbel c'est une façon comme une autre de faire table rase du passé... oui

    Ohhhh... ! Celle-ci m'avait échappé. Elle vaut son pesant d'or !


    _________________
    Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière (Abbé Pierre)

    Contenu sponsorisé

    Re: Texte envoyé aux media pour présenter l'album

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 20/10/2017, 12:17