consacré a jean patrick capdevielle

ATTENTION >>> NOUVEL ALBUM "BIENVENUE AU PARADIS">>> EN PREVENTE ! PLUS D'INFOS ICI >>> http://www.jpcapdevielle.com/

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 232 le 9/1/2010, 10:07

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 75370 messages dans 2610 sujets

Nous avons 590 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sandrine.sedano

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» ALERTE/PLUIE/VENT/VAGUES A NICE ET SUR LA COTE
Hier à 05:39 par gilo

» PEINTURE DE JPC
24/9/2017, 22:28 par Bbel

» Cassandre
1/9/2017, 21:12 par Bbel

» Barcelon
27/8/2017, 21:15 par Anne-Marie

» La version finale du CD live !
3/8/2017, 06:54 par Claude

» MERS / LACS / RIVIERES
30/4/2017, 22:22 par Bbel

» A PROPOS DU CLIP "L'ENFANT DE LA LUNE"
17/4/2017, 21:56 par bearclaw

» IL EST LA !!!
17/4/2017, 08:53 par bearclaw

» Après l'heure...
26/3/2017, 03:22 par Bbel


    Il était une fois...

    Partagez

    Florence Godard

    Messages : 88
    Date d'inscription : 08/07/2015

    Il était une fois...

    Message  Florence Godard le 24/10/2016, 18:48

    C’est durant l’été qu’il enregistre son premier album. Malheureusement, tout ne se passe pas au mieux. Les musiciens le laissent tomber, sauf Thierry Matiozek. Jean-Patrick se trouve des musiciens anglais qu’il ne connaissait même pas la veille et doit enregistrer avec eux sans traîner.
    Cet album aux séances mouvementées sort sous le titre « Les enfants des ténèbres et les anges de la rue ». La critique est plutôt bonne, même si on dresse quelques remarques sur ses influences.
    De mon côté, je plane. J’ai fermé une première porte sur mes galères de bureaux et je commence à peindre. Les remous du succès naissant de Jean-Patrick ne forcent pas encore ma tour d’ivoire. Pour moi, il ne se passe rien dans la musique, en France. Ma tête se trouve ailleurs, dans le monde des couleurs. Si loin de tout que je ne tarde pas à me sentir étrangère au milieu de mes proches et des autres.
    J’écoute pourtant la radio et je regarde la tv comme tout le monde…
    Et, un dimanche, Michel Drucker nous dit : « C’est sa première apparition à la télévision, Jean-Patrick Capdevielle, retenez bien son nom ! ».
    Merci, Michel Drucker. Comment oublier un pareil visage ? Je n’écoute même pas ce qu’il chante, fascinée par la forte personnalité que Jean-Patrick dégage et cette voix incroyable que je n’ai entendue nulle part ailleurs.
    Enfin !… Il est venu celui qu’inconsciemment j’attendais. Celui qui m’indiquerait le chemin à prendre pour un nouveau départ. Mais je ne suis pas encore prête à affronter une nouvelle vie. Je m’y balade sans grande conviction. Les apparitions télévisées de Jean-Patrick me ravissent mais elles sont rares.
    Je me traîne. J’apprends à mourir. Les conversations vides, les démonstrations hypocrites, n’être pas comme les autres et faire semblant pourtant. Jusqu’à quand ?…
    Jean-Patrick sort son deuxième album. Son influence ne se fera pas sentir cette fois encore. Je suis prisonnière. Murée dans ma solitude, je guette pourtant les ondes et l’écran, je n’ai bientôt plus que ces refuges. J’ai des papillons de nuit plein la tête.
    Faire découvrir la peinture aux enfants de l’école voisine n’empêche pas mon angoisse, cette drôle de sensation d’avancer nulle part.
    Un jour, enfin, je possède les deux albums de Jean-Patrick et son premier quarante-cinq tours.
    Les cercles magiques de vinyle noire tournent inlassablement sur ma platine. J’apprends les textes par cœur. Le sens de la vie se retrouve dans ses chansons amères. Un peu plus tard, après une nouvelle traversée du désert, je m’y accrocherai comme un désespéré à ses agonies. Mais depuis, ça va bien mieux, merci.
    Oh je ne suis pas dupe. J’imagine bien ce que cachent vos sourires, mais ne vous méprenez pas.
    Ce bébé en papier est une déclaration d’amour. La plus pure, la meilleure. Il ne m’intéresse pas de l’avoir dans mon lit, même si quelque part, il représente pour moi le prince charmant.
    C’est surtout un ami, un frère qui me console de mes blessures. Il me pousse à chercher plus loin, à dépasser mes doutes et tirer le meilleur de moi-même.
    J’ai tourné la page de mes errances et je ne la relis pas.

    Coupable de talent (1983) by Florence Godard
    avatar
    jean lou
    Admin

    Messages : 6287
    Date d'inscription : 25/05/2009
    Age : 59
    Localisation : Evian

    Re: Il était une fois...

    Message  jean lou le 24/10/2016, 21:34

    Nous avons tous "une histoire" dans l'histoire de JP, la tienne est touchante, dans le tourbillon de la vie...


    _________________
    Même si je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, je me battrai pour que vous puissiez le dire.
    Voltaire

    Florence Godard

    Messages : 88
    Date d'inscription : 08/07/2015

    Re: Il était une fois...

    Message  Florence Godard le 24/10/2016, 21:47

    jean lou a écrit:Nous avons tous "une histoire" dans l'histoire de JP, la tienne est touchante, dans le tourbillon de la vie...  



    avatar
    Bbel

    Messages : 11826
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 58
    Localisation : Grenoble

    Re: Il était une fois...

    Message  Bbel le 25/10/2016, 21:34

    Merci Florence de m'avoir transporté pour un instant dans ce récit qui n'a pas dessiné sur mon visage un sourire moqueur, mais plutôt un sourire rêveur ; un de ceux qui forcent l'imaginaire...


    _________________
    Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière (Abbé Pierre)

    Florence Godard

    Messages : 88
    Date d'inscription : 08/07/2015

    Re: Il était une fois...

    Message  Florence Godard le 25/10/2016, 23:53

    Bbel a écrit:Merci Florence de m'avoir transporté pour un instant dans ce récit qui n'a pas dessiné sur mon visage un sourire moqueur, mais plutôt un sourire rêveur ; un de ceux qui forcent l'imaginaire...  



    avatar
    gilo

    Messages : 12945
    Date d'inscription : 26/05/2009
    Age : 62
    Localisation : Montréal

    Re: Il était une fois...

    Message  gilo le 26/10/2016, 00:18

    et touvhant

    Florence Godard

    Messages : 88
    Date d'inscription : 08/07/2015

    Re: Il était une fois...

    Message  Florence Godard le 26/10/2016, 00:22

    gilo a écrit:  et touvhant

    oui
    avatar
    Agnès

    Messages : 327
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Age : 51
    Localisation : Montélimar

    Re: Il était une fois...

    Message  Agnès le 27/10/2016, 11:52

    Toujours d'une grande sensibilité dans l'évocation Florence et ceci est tout à ton honneur !

    Florence Godard

    Messages : 88
    Date d'inscription : 08/07/2015

    Re: Il était une fois...

    Message  Florence Godard le 27/10/2016, 16:30

    Agnès a écrit:Toujours d'une grande sensibilité dans l'évocation Florence et ceci est tout à ton honneur !



    Contenu sponsorisé

    Re: Il était une fois...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 14/12/2017, 05:52