consacré a jean patrick capdevielle

ATTENTION >>> NOUVEL ALBUM "BIENVENUE AU PARADIS">>> EN PREVENTE ! PLUS D'INFOS ICI >>> http://www.jpcapdevielle.com/

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 232 le 9/1/2010, 10:07

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 74810 messages dans 2579 sujets

Nous avons 590 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sandrine.sedano

Juin 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» MERS / LACS / RIVIERES
30/4/2017, 22:22 par Bbel

» A PROPOS DU CLIP "L'ENFANT DE LA LUNE"
17/4/2017, 21:56 par bearclaw

» IL EST LA !!!
17/4/2017, 08:53 par bearclaw

» PEINTURE DE JPC
31/3/2017, 10:27 par Bbel

» La version finale du CD live !
29/3/2017, 11:59 par gilo

» Après l'heure...
26/3/2017, 03:22 par Bbel

» Création page ATYLANTOS par JPC !
24/3/2017, 22:07 par Bbel

» MOMENT D'ECHANGES AVEC JEAN-PATRICK
29/1/2017, 10:01 par bearclaw

» SHOWCASE A CHAMBERY LE 3 DECEMBRE 2016
27/1/2017, 18:59 par CHAMPION


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

C'est dur être un héros (part 1)

Partagez

Florence Godard

Messages : 88
Date d'inscription : 08/07/2015

C'est dur être un héros (part 1)

Message  Florence Godard le 27/10/2016, 16:33

Le monde malsain continue sa route, fatigué, déchiré, il se meurt et moi j’ai faim.
Pendant que les sorcières déposent leurs baisers de sang sur le marbre des gisants, le héros se demande de quel côté aller. Ce chemin-là plutôt qu’un autre.
L’envie l’a pris pour cible et cherche à l’emprisonner. Des yeux d’acier le guettent, mais lui, voit-il la pluie ?
Il gravit les rochers pour apercevoir des ruines glacées.
Les sorcières, chattes d’ébène, ne voudront jamais nous conter ce qu’elles savent de lui, et que nous ignorons.
Il a le charme des deux fuyants, dans les quels on se perd pour un instant, avant de retourner au port affamé de tous les départs. Mais on ne souffre pas vraiment, son souvenir hante simplement notre mémoire. A quand la prochaine tournée ? Le reverrons-nous encore sur scène ?
L’ange des ténèbres à peine arrivé, le voilà qui se prépare déjà pour un nouveau voyage.
Ses tempêtes intérieures se lisent sur son front ombrageux. Farouche Jean-Patrick, tes yeux ont ce petit quelque chose de fatal qui dérange.
Difficile à saisir, ta sincérité pourtant est indéniable. Tu évolues constamment et rien ne t’es facile. Tu as beaucoup de talent et c’est pour cela que tu es critiqué. Juste pour ça.
Pour la plupart des gens, tu es énigmatique, mais peux-tu te comprendre totalement toi-même ?
Personne n’y peut rien, c’est comme ça… Mais on a besoin de toi.
Une nuit de pleine lune, deux petits lapins blancs écrivent une lettre avant de tuer les loups.
Dans ma cheminée, le feu est long à prendre, et l’étang ue j’aperçois de ma fenêtre ressemble à un flot de larmes d’argent brillant sous la lune.
Assis sur un banc, près du café, à côté de la ligne de chemin de fer, le déserteur guette le train pour l’Asie.
Dans ma prison, les pinceaux à la main, j’attends le message d’un mendiant, bravant les vagues sur son radeau.
Je voyage sur les nuages quand j’entends les sanglots portés par le vent. Le bohème sauvage continue sa route escarpée. Il frôle les précipices et franchit des ravins. Méprisant le monde qui l’entoure, il plane et risque tout avec le sourire.
Il s’échappe toujours quand on croit le tenir, il ne fait que passer.
Secret, il garde ses déceptions et ses déprimes pour lui en « crânât » et fait hurler les loups qu’il déconcerte par sa démesure.
Devant les insultes, l’archer monte sur ses grands chevaux et vomit la France.
Les ténèbres me regardent pleurer. La tête aux feuilles d’or tourne ses branches vers d’autres cieux, et nous laisse désemparés.
Je ferme la fenêtre sur la ville maudite, les chiens sont toujours là. La sincérité ne passe pas dans leurs yeux et leurs oreilles plaqué or…

Coupable de talent (1983) by F. Godard
avatar
Bbel

Messages : 11630
Date d'inscription : 26/05/2009
Age : 58
Localisation : Grenoble

Re: C'est dur être un héros (part 1)

Message  Bbel le 27/10/2016, 21:15

Florence, en te lisant, je pense à un livre écrit par toi avec une préface de J-P...


_________________
Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière (Abbé Pierre)

Florence Godard

Messages : 88
Date d'inscription : 08/07/2015

Re: C'est dur être un héros (part 1)

Message  Florence Godard le 27/10/2016, 21:33

Bbel a écrit:Florence, en te lisant, je pense à un livre écrit par toi avec une préface de J-P...


Ce serait formidable !
avatar
jean lou
Admin

Messages : 6215
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 58
Localisation : Evian

Re: C'est dur être un héros (part 1)

Message  jean lou le 28/10/2016, 00:47

Bbel a écrit:Florence, en te lisant, je pense à un livre écrit par toi avec une préface de J-P...

itou !


_________________
Même si je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, je me battrai pour que vous puissiez le dire.
Voltaire
avatar
gilo

Messages : 12781
Date d'inscription : 26/05/2009
Age : 61
Localisation : Montréal

Re: C'est dur être un héros (part 1)

Message  gilo le 28/10/2016, 01:17

jean lou a écrit:
Bbel a écrit:Florence, en te lisant, je pense à un livre écrit par toi avec une préface de J-P...

itou !

oui
avatar
Agnès

Messages : 327
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 51
Localisation : Montélimar

Re: C'est dur être un héros (part 1)

Message  Agnès le 31/10/2016, 13:43

gilo a écrit:
jean lou a écrit:
Bbel a écrit:Florence, en te lisant, je pense à un livre écrit par toi avec une préface de J-P...

itou !

oui

Excellente idée

Contenu sponsorisé

Re: C'est dur être un héros (part 1)

Message  Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 28/6/2017, 23:54